Moments choisis...

Ma vie de jeune femme / maman / belle maman / fille / soeur / amie / etc

23 septembre 2008

No comment

Hier, à la maison. Cool, je vais pouvoir m'avancer dans mon travail ménager et peut-être aurais-je le temps de fabriquer un ti cadeau à une copinaute... Oui, peut-être...! oh ça va hein, je peux encore rêver hein, nan mais!

C'est sans compter sur cette petite voix sortant de la bouche d'une babynette de 20 mois demain qui dit :

- Maman, méméner ?

- Oui ma chérie, on va aller se promener... en effet, comment résister...?!

- Ouiiii ! è nénéné iè bottt ?

MDR !

-Oui mon ange, tu peux mettre tes bottes...

Posté par ViviB à 22:07 - Commentaires [5] - Permalien [#]

18 septembre 2008

Quelques news, quelques photos

Dimanche dernier, j'ai fait une brocante avec ma poulette. Comme cela fait quelques temps que Lauriane s'amuse à faire semblant de donner à boire ou à manger à ses peluches, ou qu'elle les couche en leur donnant l'injonction "Do !" (=dors), le petit doigt levé et l'air sévère, je me suis dite qu'il était peut-être temps de lui offrir une poupée. Et pourquoi pas déjà commencer les emplettes pour le Grand Saint, ça lui ferait une avance, non ?!
Comme mon amie Fabi avait des jouets pour enfants et qu'elle les vendait à la brocante... on ne pouvait pas mieux tomber. Je lui ai acheté quelques objets dont un relax, un petit pot et une mini poupée, divers accessoires de poupée + un jeu d'adresse en bois (certains sont déjà cachés et pas encore photographiés en vue de la fête précitée). Sur d'autres échopes, j'ai trouvé une poupée nue, une chaise haute, un parc, un Action Man et son ours pour Dorian et plein de vêtements pour ma puce, le tout pour... devinez combien... hein... hein... et bien seulement et très exactement 28,50 € en tout. Extra hein !

Bon, je vois que vous trépignez, les voici :

2008_09_Enfants_famille_053 2008_09_Enfants_famille_054
2008_09_Enfants_famille_057 2008_09_Enfants_famille_058 2008_09_Enfants_famille_056
collage

Elle est toute partie avec sa poupée, qu'elle nomme "Bbébbé!" de manière énergique, voyez comme elle en prend bien soin...

L'autre jour, elle mangeait dans sa chaise quand j'ai eu l'idée de mettre son bébé dans sa petite chaise à côté d'elle. Bien sûr je me suis prise au jeu et lui ai donné la becquetée en même temps que sa "maman". Alors Lauriane se penche et lui demande en rigolant :

- Hé hé hé ... est bon ? ... Oui ? ... Enko ? ...

J'était éclatée, j'en avais les larmes aux yeux !
Un peu après, elle se met à courir avec Bébé... et tombe. Elle se relève, regarde Bébé dans les yeux et dit :

- A va bbébbé ? ... Ouiii ? ... A va

et elle le prend tendrement contre elle en lui caressant la tête. Troooop mimiiiiiii !

Ici, quelques photos de la carte de naissance en scrap de mon petit-neveu Robin fabriquée de mes mimines à moi  :

2008_09_Enfants_famille_001 2008_09_Enfants_famille_002
2008_09_Enfants_famille_003 2008_09_Enfants_famille_004

Petits montages

collage2
Visite de Parrain François

collage1
Duo de brossage de dents

collage3
Je regarde les Teletubbies et je danse (ben oui, avec mes bottttt...!)

collage4
Tranche de vie

collage5
Je prépare mon lit, et zou, au dodo !

Comme j'aime à le dire, Lauriane est tout à fait comme je me l'étais imaginée : juste assez attachée à moi et en même temps juste assez indépendante, gaie, souriante, comique, imaginative, sociable, consciente de son moi, un caractère bien trempé... Elle sait ce qu'elle veut ma choupette, mais pas à n'importe quel prix. Elle sait faire des colères monstrueuses, mais elle sait aussi faire preuve d'attention, de compréhension et de réflexion (selon les capacités de son jeune âge, bien sûr).

Dorian est vraiment super. Depuis la rentrée scolaire, je le trouve épanoui, je trouve qu'il a grandi... et surtout mûri. C'est une tendre complicité qui nous lie, j'en suis absolument ravie. Et il est fier comme un coq d'être chez les grands de 3ème maternelle. Il m'a dit en gonflant le coup et l'oeil pétillant que ben oui, l'année prochaine, il allait même en pri-mai-re ! Pour un qui n'aime pas l'école, il y a du changement dis-donc...

Ce n'est pas un hasard que nos petiots soient bien dans leur peau : leur papa et moi sommes dans une période de complicité, de communication, d'entente, de confiance comme nous en avons rarement connue... Parfois, je suis tentée de prendre la température de Chéri tant j'ai l'impression que son cerveau est fiévreux...! Il doit être malade, pas possible autrement... ;0)

Comme tous les ans, BM (belle-maman) reçoit ce samedi la visite d'amis de New-York. Pour l'occasion, elle invite toujours ses enfants et leurs familles et nous passons ensemble une agréable et amusante soirée.
L'autre jour, BM m'appelle pour me dire qu'elle redoute cette soirée car les enfants de sa fille, ma BS (belle-soeur) sont infernaux. Ce qu'il faut savoir, c'est que ces enfants de 9, 7 et 4 ans 1/2 traversent une des périodes les plus difficiles de leur vie, à savoir le divorce de leurs parents, qui se déroule horriblement mal. En fait, elle a dit à sa propre fille qu'elle pouvait venir à l'apéritif mais qu'elle devrait partir après car elle ne voulait pas que les enfants "lui gâchent sa soirée" !!! Et c'est à moi qu'elle raconte ça !?!?

Je lui ai calmement expliqué mon point de vue, mais j'étais scandalisée, et j'ai fait part de ma scandalisation à Chéri de moi ...sans oublier que c'est Môman de lui, et qu'il n'y a pas si si longtemps que ça, je lui ai proposé qu'il se marie avec elle tant ils étaient en phase... hum hum. Là, il a explosé en disant que sa mère exagérait, qu'il n'était pas d'accord du tout avec elle tu veux bien répéter mon chéri? a pas bien nentendu mwa...! gniarc gniarc gniarc , que sa soeur et ses neveux ne pouvaient pas être punis et mis de côté alors qu'ils vivaient déjà assez de choses difficiles et qu'ils avaient justement besoin d'être entourés, en premier lieu par leur famille ! Et si un de nos enfants était autiste, ou handicapé, il faudrait le cacher aussi ? Il ne rentrerait pas dans le cadre, c'est ça ?

etc, etc etc, je ne pouvais plus l'arrêter...

Chériiiii, ça vaaaaa ? Pourquoi tu m'enlèves les mots de la bouche ? Comment se fait-il que tu PENSES comme moi, que tu PARLES comme moi ??? Où qu'elle est la vilaine bébête qui t'a piquée, HEIN ? Non, vous parlez les gens, je suis super-méga-heureuse, je me dis que finalement, je ne parle pas tout à fait en l'air à la maison, et que les idées de bienveillance que je tente d'aborder font leur chemin.

Le lendemain, il a téléphoné à BM pour lui dire ce qu'il pensait de sa façon de réagir, et il n'a paraît-il pas fallu longtemps pour qu'elle avoue avoir tort et donner raison à son fils... a-do-ré, il faut le dire. Il a trouvé les bons mots et les solutions normal, c'est un Homme (!) : on mettra le lecteur DVD en haut et ils joueront à la cave, qui est bien chauffée. On ne les forcera pas à manger, nous serons assez d'adultes pour créer une atmosphère relax et les recadrer si besoin. Et puis on naka leur dire ce qu'on attend d'eux pour cette soirée. Voilà, Homme a parlé. Ugh. Mais je le répète, je ne me plains pas hein....

Je ne sais pas si vous vous rendez compte à quel point c'est énorme ce qui se trame ici... que ce soit LUI qui dise ce genre de choses, j'hallucine, je me trémousse de bonheur, je me gonfle d'orgueil, réveillez-moi je dois rêver ! Et bien oui, c'est vraiment lui. Tout simplement. Je l'adore.

Par rapport à BM, il y a peu j'ai pris le parti de ne plus me débattre et perdre mon énergie dans des discussions justificatives lorsque nous abordons des sujets qui fâchent donc à peu près tout et n'importe quoi... Quand elle me prend à parti, en disant "C'est vrai quand même, hein Viviane ?" ou "Qu'en penses-tu toi ?", je réponds :

- Vous savez bien que nous n'avons pas les mêmes idées sur cette question, n'est-ce pas?

Et elle de répondre :

- Oui c'est vrai, tu as raison !

Et je sors un peu beaucoup moins épuisée de nos rencontres.

Posté par ViviB à 12:30 - Commentaires [2] - Permalien [#]

29 août 2008

A la recherche du...

... meuuuh non, pas du neurone perdu (http://whereismyneuron.blogspot.com/) ça c'est Amandine qui s'y colle et il me semble même qu'elle soit proche des retrouvailles... :0) Entre parenthèses, je vous conseille vivement une petite visite chez elle, ses billets sont joliment écrits, pleins de fantaisies enfantines de ses zenfants, 3 lutines pleines d'esprit, très justes aussi, et remplis de tendresse.

Je disais donc, je suis ces derniers temps à la recherche... d'un nouveau job, LE job idéal, et suis sur le point de l'avoir trouvé !

Le travail que je fais en ce moment me plaît beaucoup, j'ai des supers collègues, je ne me sens pas un numéro parmi d'autres, je me sens prise en compte dans ma réalité de tous les jours, et en plus j'ai un bon salaire. Je me suis habituée aux navettes je ne dis pas que c'est génial et que c'est rose tous les jours, mais bon... et j'ai de vrais amis dans le train. Et le top du top, quand la charge de travail n'est pas trop importante comme aujourd'hui, j'ai le temps de faire mes courses par internet chez Colruit et, tadaaam, une deuuuuzième note, que voici !
Alors pourquoi quitter tout cela, me demanderez-vous ? si si si j'entends vos trépignements d'impatience

Pour plusieurs raisons :

  1. Lors de la proposition pour ce job, Chéri était tellement désespéré d'être le seul pourvoyeur du minimum de comfort financier de la maison qu'il m'a un peu beaucoup poussé à l'accepter, malgré mes récriminations. Lauriane avait à peine 5 mois et je trouvais que c'était trop loin à mon goût. Meuuuuh noooon, ki m'a dit, on va s'arranger, vazy, fonce Alphonse. Mais après quelques mois, déchantement de Chéri, s'occuper des zenfants matin et soir + préparer un repas avec amour tous les swaaars est devenu trop lourd pour lui. Il doit en plus raccourcir ses journées, pas super top pour un indépendant. Ce que je peux comprendre.
    Le souci, c'est qu'il a commencé à me tanner encore une exprssion de chez moi, qui veut dire insister un chouia exagérément pour que je trouve un autre boulot plus près de notre chez nous, avec menaces de tout laisser tomber à l'appui. Mais je ne suis pas de celles que l'on presse comme un citron. J'ai besoin de temps pour que les choses fassent leur chemin tranquilos dans ma cervelette. Il faut que je sois moi-même imprégnée de l'idée. Que je sois prête quoi. Surtout que c'est pas la première fois que je dois changer de mode de vie pour que cela lui convienne mieux. Et quand Vivi se sent acculée, elle se bloque voyez-vous. Elle n'a pluuuuuuuus du tout envie de se bouger. Nan nan nan.

  2. Pour mon comfort personnel : je pourrais me lever et partir plus tard et je serais de retour plus tôt à la maison. J'aurais le temps de faire une petite course, papoter avec une voisine, faire une note sur ce blog, téléphoner à ma mère... ou tout simplement passer du temps avec mes loulous chéris.

Alors je me suis mise à chercher un nouvel emploi. Au compte goutte. Pas trop vite quand-même, héhohein. Je crois avoir envoyé au total... 5 curriculum vitae. Hum hum, pas terrible. Mais là, je suis sur un super coup. Trop beau pour être vrai. Je me fais déjà des films sur la vie géniale que je pourrais avoir si j'ai le job. Mais faut que je garde la tête froide.

J'esplikkk :

Deux jours après avoir envoyé mon CV, je reçois un appel du directeur Machin Chouette. Il me demande si je peux me libérer pour un entretien le lendemain après-midi. Comme dans ma boîte ils ne sont pas contraires, mon chef a dit oui sans en connaître la raison, car je n'ai encore rien dit puisque je ne sais pas quand je partirai et que je ne veux pas pourriter nos relations chaleureuses avant l'heure.
Le rendez-vous s'est hyper bien passé, ce qui n'est en aucun cas une garantie. Ils m'offrent un boulot à 10 minutes de chez moi... voui voui, exactement ! Sans embouteillages, sivouplé ! Horaire : 8h30-17h, avec une heure de table à midi. Je pourrais partir de chez moi à 8h quand je n'ai que Lauriane à amener chez sa nounou, et à 7h30 quand Dorian va à l'école, en lieu et place de 6h50. Voyez le tableau. Je pourrais rentrer dîner (Belgique) - déjeûner (France) chez moi. Le soir, je serais chez moi à 17h30 maxi, et encore parce que j'aurai papoté 1/4h avec la nounou, ce qui est hachement mieux que 19h10 au plus tôt pour exemple, sur cette semaine de 5 jours, je suis rentrée 3 fois à 19h45.... grrrrrrrr !
Et ce n'est pas tout : il est tout à fait envisageable que j'obtienne un 4/5ème temps, le mercredi, cela semblait évident à Monsieur Machin Chouette.

Le hic, car il y en a un bien sûr, c'est que nous sommes deux sur le coup... Ben ouais, comme vous dites... Et meeee..euuuuu. Pour nous départager, nous sommes gracieusement invitées à passer chacune notre tour une journée sur place. Je dis gracieusement car nous ne serons pas payées. Nouvelle méthode de recrutement ? Moi j'y vais lundi prochain. Alors il va falloir que je me démène comme une folle, que je leur montre que c'est de MOI et moi seule dont ils ont besoin.

Alors je vous demande un petit service : pouvez-vous croiser les doigts pour moi, siouplé siouplé siouplé ? Ils sont déjà croisés ? Ah, bon, merci.

Posté par ViviB à 17:21 - Ma vie de femme active - Commentaires [9] - Permalien [#]

Félicitez-moi....!

Je ne vous avais rien dit jusqu'ici car je n'avais pas encore de photos, mais maintenant c'est fait... Depuis le 21 août dernier, je suis officiellement devenue la ...

Grand-tante bouhouhouuuuu du petit Robin, le fils de la fille de ma soeur aînée

Il pesait à sa naissance 3kg270 pour une taille de 50cm

Les parents et leur loulou se portent à merveille, ils sont rentrés au nid et s'adaptent à leur nouvelle vie à trois. Robin est allaité, sera porté et porte des couches lavables.

VOICI  ROBIN

P1010905

P1010904

La maman

P1010903

Le papa

P1010915

Les parents

P1010912 P1010913

Je félicite toute la famille pour cet heureux événement et je souhaite la bienvenue à Robin, premier petit-neveu dis au fait, tu pourras m'appeler Vivi, comme tout le monde, parce que grand-tata, croûton, vieillerie, antiquité ou dinotatie, j'aime moyennement... Merci hein ! d'une longue lignée certaine (j'ai 7 neveux et nièces, ça vous situe...! Certains entrevoient même la possiblité éventuelle d'avoir plus d'un enfant...)

Posté par ViviB à 12:28 - Ma vie de Famille - Commentaires [3] - Permalien [#]

26 août 2008

Les interdits

Kikou me revoili ! J'ai été longtemps absente pour cause de congés et il n'est absolument pas évident de squatter l'ordi familial quand on vit avec un indépendant... puis de rentrée mouvementée au boulot.

Un article de ma copinaute Tigroulette parlant des limites et interdits me parle beaucoup car vécu au quotidien avec mon angelotte démoniaque.

Pourquoi tant d'interdits, tant de Non, ne fais pas ci, ne vas pas là, etc ? Pour moi, en premier lieu car j'ai peur pour sa sécurité. Quelquefois ma puce est réellement en danger, et là je suis intransigeante. Mais la pluspart du temps, elle est en sécurité si je suis près d'elle et elle se laisse simplement aller à sa soif innée, irrépressible et nécessaire de découverte. Mon NON est à ce moment machinal.

J'ai donc pris le parti depuis qu'elle est toute mini de la laisser explorer à sa guise, sous ma protection (plutôt que surveillance, ce mot me donnant l'impression d'être à l'école... ou en prison, hihi) lorsque c'est nécessaire ce qui ne l'empêche pas de tomber ou se cogner même à mes côtés, et c'est là que belle-maman me lance des "mère indigne, occupe-toi de ta fille" à tours de bras...!!! Parce que son fi-fils à elle ne peut pas être un père indigne: lui, il se repose en buvant une bonne bière, bien méritée car il a rentré un peu de bois pour sa môman...

Je dois bien sûr souvent prendre sur moi pour ne pas dire non, comme avant-hier dimanche chez ma maman : elle voulait absolument crapahuter sur la terrasse, qui est fort loin d'être propre. Mais moi, et ici cela ne concerne que moi, j'aime pôôô quand elle est sale! C'est vraiment un résidu de mon éducation, il fallait que je me tienne tranquille pas gagné vu ma bougeotte et surtout, surtout ne pas me salir pari jamais tenu, désolée mamounette. Mais quelqu'un m'a dit un jour : "Un enfant qui est propre à la fin de la journée est un enfant qui s'est ennuyé". Je m'efforce donc de garder cet état d'esprit et je la laisse faire. Un non aurait été ici injustifié, puisque les lingettes sont toujours là pour essuyer les petites menottes, la petiote est lavée tous les jours et ses vêtements volent de toute façon au linge sale tous les soirs.

Même chose pour ses cabrioles : Lauriane, c'est Rambo en mini féminin. Et son activité fa-vo-rite du moment, c'est monter et descendre les marches et escaliers. Dire non ? C'est vrai que c'est dangereux... mais seulement si je la laisse faire seule. Alors je reste près d'elle, même si parfois j'aurais envie d'être assise tranquilos à siroter et papoter avec les autres, ou bien faire autre chose.
Dimanche encore, elle marchait sur le muret de le terrasse et voulait descendre des marches vraiment hautes toute seule. Elle repoussait ma main tendue et securisante. Et bien là, je n'ai pas lâché, je lui ai expliqué calmement mais fermement qu'elle était certes très agile mais trop petite pour ces grandes marches, que c'était trop dangereux et qu'elle était obligée de me tenir la main... ce qu'elle a accepté de faire après un mini temps de réflexion...!

Laissons donc nos enfants explorer notre monde et exercer leurs compétences dans le cadre des limites justes et rassurantes que nous leur donnons. Ils n'en auront que plus confiance en eux... et en nous.

Posté par ViviB à 10:28 - Education - Commentaires [2] - Permalien [#]

23 juillet 2008

Montessori à la maison

En visitant un de mes forums favoris, à savoir

En visitant un de mes forums favoris, à savoir Couleur bébé je suis tombée sur une discussion concernant la méthode Montessori, et plus précisément ce que l'on peut en faire à la maison. Cette page contient des liens très utiles et instructifs pour aider nos loulou(te)s à apprendre, aimer apprendre et surtout faire tout seuls. Je ne les ai pas encore tous visité (les liens) mais cela correspond à ce que j'ai envie de partager avec Lauriane, mais aussi avec Dorian.

Quand j'ai lu cette page, j'ai pensé à ma copinaute Tigroulette car c'est en faisant des recherches sur la méthode Montessori que j'ai découvert son blog... et je ne le regrette absolument pas ! Je les aime beaucoup, elle et sa petite Pinou.
Tiens, au fait bella, où en est-tu avec Montessori ?

Voilà, j'y retourne, c'est trop bien...

je suis tombée sur une discussion concernant la méthode Montessori, et plus précisément ce que l'on peut en faire à la maison. Cette page contient des liens très utiles et instructifs pour aider nos loulou(te)s à apprendre, aimer apprendre et surtout faire tout seuls. Je ne les ai pas encore tous visité (les liens) mais cela correspond à ce que j'ai envie de partager avec Lauriane, mais aussi avec Dorian.

Quand j'ai lu cette page, j'ai pensé à ma copinaute Tigroulette car c'est en faisant des recherches sur la méthode Montessori que j'ai découvert son blog... et je ne le regrette absolument pas ! Je les aime beaucoup, elle et sa petite Pinou.
Tiens, au fait bella, où en est-tu avec Montessori ?

Voilà, j'y retourne, c'est trop bien...

Posté par ViviB à 16:48 - Ma vie de Maman - Commentaires [2] - Permalien [#]

17 juillet 2008

A la foire de Namur

Samedi dernier, j'ai emmené mes 2 loupiots à la foire. Toute seule. Comme une grande. Mais papa nous a rejoint. Trop chouette. Voyez vous-même comme on a passé une bonne aprèm.

Photos_enfants_boulot_001 Photos_enfants_boulot_005 Photos_enfants_boulot_007
Photos_enfants_boulot_011 Photos_enfants_boulot_015 Photos_enfants_boulot_016
Photos_enfants_boulot_012 Photos_enfants_boulot_020 Photos_enfants_boulot_021
Photos_enfants_boulot_009
Le pire, c'est qu'elle ne veut plus en sortir, de ces f***** carrousels...!

Le soir, le parrain de Dorian est venu prendre l'apéro à la plussss mieux bonne Pizzeria de Namur oui parce qu'avant, c'était la meilleure du monde, mais pour l'annif de ma Ka chérie, j'en ai découvert une encore plussss déliciôz à Brouxelles, alors... Je dois encore vous raconter ça, stait super super de chez super !
Voici les images :

Photos_enfants_boulot_004 Photos_enfants_boulot_013

Et puisqu'on est dans photos, en voilà d'autres...

Les tout premiers sparadraps de ma nénette...

Photos_enfants_boulot_026 Photos_enfants_boulot_027
Photos_enfants_boulot_028

Dorian en action, et à DEUX roues siouplé !

Photos_enfants_boulot_032 Photos_enfants_boulot_034
Photos_enfants_boulot_036 Photos_enfants_boulot_037
Photos_enfants_boulot_035
Admirez ici la chaise sur le parking dont je vous parlais plus tôt... (non, je n'y suis pas vu QUE C'EST MOI QUI PRENDS LA PHOTO...)

Photos_enfants_boulot_029 Photos_enfants_boulot_030 Photos_enfants_boulot_031
L'est beau mon loup hein...

Ah skon est bien quand on est dans son bain...

Photos_enfants_boulot_023
Photos_enfants_boulot_024
Chacun pour soi...

Photos_enfants_boulot_025
... et ensemble !

The last but not least, moi au boulot (uhuhuuu!)

Photos_enfants_boulot_042 Photos_enfants_boulot_045
Je fais bien semblant hein...

Posté par ViviB à 15:53 - Ma vie de Maman - Commentaires [5] - Permalien [#]

16 juillet 2008

Petit jeu entre amis...

Je profite du soleil sur le parking devant chez moi ben quoiiiii, j'ai pas de jardin, j'en peux rien hein ! tandis que Lauriane fait sa sieste et que Dorian fait des tours de rond-point à vélo. Il s'entraîne dur vous savez, depuis qu'il a appris à rouler à deux roues, le lendemain de son arrivée chez nous pour ses premiers 15 jours de vacances il reviendra encore les 15 premiers jours d'août, et je serai moi-même en congés, chouette!. Et il se débrouille vachement bien. Il n'a pas fallu l'aider, il est parti comme une flèche. Comme quoi, avec les enfants, ou ils sont prêts, ou ils ne le sont pas. Il était fin prêt.

Donc, j'essaie de bronzer. Mon loup arrive par derrière et me met un couteau sous la gorge ben oui, évidemment qu'il en plastique le couteau, quelle question... pffff et me lance :

- Pars, ou je te tranche la gorge !
- Ah ben je préfère mourir que de bouger, je suis trop bien ici...
- (Joignant le geste à la parole) Voilà, je t'ai tranché la gorge !
- (Râle d'agonie) Ah oui en effet, je me sens déjà mourir... arggggrrrr...
- Dis, c'est une blague hein Vivi...
- Ouf, tu m'as fait peur...
- Hè mais, on JOUE heiiiin !

Ben oui, évidemment, où avais-je la tête..................

Posté par ViviB à 11:58 - Ma vie de Maman - Commentaires [0] - Permalien [#]

Pensées du jour

« Tout le monde veut vivre plus longtemps, mais personne ne veut devenir vieux. »
Jonathan Swift

« La moitié de ce que je te dis est dénué de sens, mais je le dis afin que l'autre moitié puisse t'atteindre. »
Khalil Gibran

« Quand le dernier arbre sera abbatu, la dernière rivière empoisonnée, le dernier poisson capturé, alors seulement vous vous apercevrez que l'argent ne se mange pas. »
Un Indien Cree

« Vous êtes aussi jeunes que votre confiance en vous-mêmes. Aussi vieux que votre doute. Aussi jeunes que votre espoir. Aussi vieux que votre abattement. »
Samuel Ullman

« Les paroles les plus claires ne sont pas celles qui nous aveuglent en nous éblouissant, mais celles qui nous éclairent entre ombres et lumières... »
Jacques Salomé

« Qui commence par avoir des certitudes aura bientôt des doutes; qui commence par avoir des doutes aura bientôt des certitudes. »
Francis Bacon

« Avez-vous de la poussière dans l'oeil ? il vaut mieux ne pas le frotter. Des paroles vous blessent-elles ? mieux vaut ne pas y répondre. »
Rabindranath Tagore

« Ce que je désire, c'est un coin de moi-même encore inconnu »
Paul Gauguin

« Nous avons deux yeux : l'un pour discerner, l'autre pour aimer. »
Le Talmud

« Nous avons toujours la possibilité de recommencer encore une fois. »
Jack Kornfield

« Aujourd'hui est le premier jour de ma vie à venir. »
Jacques Salomé

Posté par ViviB à 11:06 - Paroles à grandir - Commentaires [0] - Permalien [#]

Drôle de langue

Je n'ai plus beaucoup de temps pour le moment, parce que maintenant au boulot... on me fait travailler ! Je suis scandalisée, je n'avais pas du tout demandé un travail ma ptite dame, non non non, pas du tout Môssieur, j'avais demandé une plassse moi !

Mais bon, comme dirait l'autre, je viens au moins mériter mon salaire, c'est déjà ça.

Je n'ai plus le temps de faire mes virées bloguesques, plus le temps de faire coucou sur mes blogs préférés, mais entre deux appels, je pense à des choses comiques, comme le Wallon. Enfin, je ne sais pas si c'est du wallon finalement, peut-être juste des expressions locales.

En tout cas, chez moi, quand ton Jules ou tes gosses laissent traîner leurs affaires, tu dois leur dire :

- Dis donc, c'est quoi tous ces tchinisses* qui traînent sur la table...?!
ou
- Allez, maintenant, ramasse tous tes camatches** et hop, hors de ma vue !

Et eux de te répondre :

- Ouais ben toi, va déjà ramasser les moumoutches*** qui traînent sous le lit, et tu pourras nous faire des remarques !

Alors je ris toute seule, ou avec les courtiers qui habitent la même région... Puis il y a mes collègues qui se demandent si je viens de la même planète qu'eux. Ben oui, eux, ils habitent à Bruxxxelles, et là, on est plus chic, on dit "Ramasse ton brol".... vâââchement mieux n'est-ceuuu pas... ?!

*     petites choses sans importance
**   trucs, machins, bazar
*** nounous, ou moutons quoi


Le week-end dernier, ma puce m'a encore épatée. Pour plusieurs raisons :

Tout d'abord, ma loupiote descend les escaliers comme une grande : elle m'attend sagement en haut, me tend une main et se tient à la rampe de l'autre, puis descend à son aise, marche par marche, toute concentrée. Fabuleux...

Et puis les mots : en promenade, elle voit un chien. Ma nénette adore voir les chiens "Cha, cha, wouh" (?!?!) Mais le chien finit toujours par disparaitre, alors elle me dit :
- Ilestpattiii !
Oui, c'est bien une phrase........... sujet-verbe-complément !!!!!

Vous en voulez d'autres ? Nous voyons la voisine rentrer en voiture :
- Oh regarde qui est là Lauriane, c'est Kathy !
- Kikiiii...

Puis elle se retourne vers moi et dit :
- Onvavoua ?
Excellent non ?

Ma nouchette dit encore plein d'autres choses comme :
- Bavoua => bavoir
- Ofin => dauphin
- Faim => idem
- Namaman => c'est à maman, ou la version Napapa => c'est à papa

La nuit dernière, ma chouquette avait de la fièvre. Loin de l'abattre, ça lui a mis la pêche puisqu'elle a papoté la moitié de la nuit. Cela donnait dans le genre :
- Tèlatimaman... non!... tatilèpapa (-> ne me demandez pas ce que tout cela veut dire, c'est SON petit charabia...)

Par contre, j'ai dû rigoler quand elle a entendu un chien aboyer au loin et qu'elle a lancé :
- Ovoualeschaaa => au revoir les chaaats !

Posté par ViviB à 09:46 - Commentaires [2] - Permalien [#]